Seigneur Jésus, toi le Ressuscité, je crois que tu es réellement présent dans le Très Saint Sacrement de l’Eucharistie.

 

Je crois que tu te donnes à ton Église et que tu veux te donner à moi dans ce sacrement de ta vie livrée par amour.

 

Je crois que tu te tiens à ma porte et que tu frappes ; et je sais que, si quelqu’un entend ta voix et ouvre sa porte, tu entreras chez lui ; tu prendras ton repas avec lui, et lui avec toi (cf. Ap 3,20).

 

Tu connais le vrai désir que j’ai de te recevoir pour que ma vie soit une véritable offrande pour ta gloire et le salut du monde.

 

Mais, puisque je ne peux pas te recevoir sacramentellement, maintenant, viens spirituellement faire ta demeure en moi et me fortifier de ta présence.

 

Fais que jamais je ne sois séparé de toi et que, par toi, je sois uni au Père et à mes frères, les hommes.

 

Amen.

Abbé François Gourdon.

 

 

Prières proposées par le pape François

À tes pieds, ô mon Jésus, je me prosterne

et je t’offre le repentir de mon cœur contrit qui s’abîme dans son néant

en ta sainte présence.

Je t’adore dans le sacrement de ton amour, l’Eucharistie.

Je désire te recevoir dans la pauvre demeure que t’offre mon cœur ;

dans l’attente du bonheur de la communion sacramentelle,

je veux te posséder en esprit.

Viens à moi, ô mon Jésus, pour que je vienne à toi.

Puisse ton amour enflammer tout mon être pour la vie et pour la mort.

Je crois en toi, j’espère en toi, je t’aime. Ainsi soit-il.

Cardinal Rafael Merry del Val

 

 

Mon Jésus,

Je crois que tu es réellement présent dans le Très Saint Sacrement de l’autel.

Je t’aime plus que tout

et je te désire dans mon âme.

Puisque je ne peux pas te recevoir sacramentellement maintenant,

viens au moins spirituellement dans mon cœur.

Et comme tu es déjà venu,

je t’embrasse et je m’unis tout entier à toi.

Ne permets pas que je sois jamais séparé de toi.

Saint Alphonse de Liguori 

 

 

Acte de Communion spirituelle de Saint Padre Pio

Mon Dieu, je crois que vous êtes (ici) présent dans le Saint-Sacrement. Je vous aime par-dessus toutes choses et je désire ardemment vous recevoir. Mais puisque, en ce moment, je ne peux le faire sacramentellement, venez au moins spirituellement dans mon cœur. Comme si vous y étiez déjà présent, je vous adore et je m’unis entièrement à vous ; ne permettez pas que je me sépare jamais de vous.

Acte de Communion spirituelle proposée par Mgr Raymond Centène, évêque de Vannes

« Seigneur Jésus, je crois fermement que Tu es présent dans le Saint Sacrement de l’Eucharistie. Je T’aime plus que tout et je Te désire de toute mon âme. « Après toi languit ma chair comme une terre assoiffée » (psaume 62)

Je voudrais Te recevoir aujourd’hui avec tout l’amour de la Vierge Marie, avec la joie et la ferveur des saints.

Puisque je suis empêché de Te recevoir sacramentellement, viens au moins spirituellement visiter mon âme.

En ce temps de carême, que ce jeûne eucharistique auquel je suis contraint me fasse communier à Tes souffrances et surtout, au sentiment d’abandon que Tu as éprouvé sur la Croix lorsque Tu t’es écrié : « Mon Dieu, mon Dieu pourquoi m’as-tu abandonné ».

Que ce jeûne sacramentel me fasse communier aux sentiments de Ta Très Sainte Mère et de Saint Joseph quand ils T’ont perdu au temple de Jérusalem, aux sentiments de Ta Sainte mère quand elle Te reçut, sans vie, au pied de la Croix.

Que ce jeûne eucharistique me fasse communier aux souffrances de Ton Corps mystique, l’Église, partout dans le monde où les persécutions, ou l’absence de prêtres, font obstacle à toute vie sacramentelle.

Que ce jeûne sacramentel me fasse comprendre que l’Eucharistie est un don surabondant de Ton amour et pas un dû en vue de mon confort spirituel.

Que ce jeûne eucharistique soit une réparation pour toutes les fois où je T’ai reçu dans un cœur mal préparé, avec tiédeur, avec indifférence, sans amour et sans action de grâce.

Que ce jeûne sacramentel creuse toujours davantage ma faim de Te recevoir réellement et substantiellement avec Ton corps, Ton sang, Ton âme et Ta divinité lorsque les circonstances me le permettront.

Et d’ici là, Seigneur Jésus, viens nous visiter spirituellement par Ta grâce pour nous fortifier dans nos épreuves.

Maranatha, viens Seigneur Jésus. »

 

 

Adoration eucharistique

Chapelle Notre-Dame de Pitié (Cathédrale)

  • Tous les jours, en semaine, de 17h30 à 19h.
  • Chaque jeudi, après la messe de 19h00 jusqu’à l’office des Complies à 23h00.

Église Notre-Dame des Victoires

  • Chaque lundi et jeudi, de 17h15 à 18h15.